Intermède touristique

Buenos Aires (21.10.2016) – Puerto Madryn (26.11.2016)

Hola qué tal?

Bon alors après 3 semaines de cours d’espagnol à Buenos Aires, nous avons fait un peu les touristes mainstream, c’est à dire voyager sans nos vélos. Première étape, le nord-est du pays et ses fameuses chutes d’Iguazú. Situées sur le Rio éponyme à la frontière entre l’Argentine et le Brésil, ces 275 cascades à géométrie variable et élégante nous offrent un spectacle naturel assez incroyable! Puis, notre fibre d’ingénieurs civils nous oblige à aller visiter le barrage d’Itaipu, à cheval sur la frontière Paraguay-Brésil. Long de plus de 7 km (!), ce barrage de tous les superlatifs produit environ 15% de l’énergie consomée au Brésil et 75% de celle du Paraguay. Pour vous donner une idée, cela représente environ 2.4 fois (selon les années) l’énergie hydraulique produite par les 160 barrages de Suisse…

Puis, après une petite parenthèse uruguayenne (Colonia de Sacramento + Montevideo), nous faisons un bout de route (19h de bus, une paille à l’échelle argentine, 8ème pays du monde de part sa taille) vers Puerto Madryn et « sa » péninsule Valdés. Ici, le touriste vient avant tout voir les baleines franches australes, les manchots de Magellan, les otaries et autres éléphants de mer. Ces trois journées passées à observer les animaux locaux (ou locos?) nous font un bien fou après beaucoup de temps passé en ville. Les grands espaces patagoniens dégagent une force tranquille qui nous plaît bien, avec tout de même une pointe d’appréhension vis-à-vis des distances démentes, qu’il faudra tout bientôt parcourir à la force du mollet! Faudra avoir la socquette légère!!

Prochaine étape: San Carlos de Bariloche, ses lacs, ses montagne et nos vélos, que nous avons envoyés par camion (espérons qu’ils seront là et surtout en une pièce). De là, premiers coups de pédales pour passer sur le Chili, Puerto Montt, île de Chiloé et à fond à fond vers le Sud par la Carretera Austral! Affaire à suivre…

Hasta luego!

Arturo | 26 novembre 2016 | Puerto Madryn | Kilómetro 3’330

dsc01811
Groupe de percussionnistes dans le quartier de San Telmo, Buenos Aires.
dsc01823
Quartier de Puerto Madero, avec le Puente de la Mujer (Calatrava), Buenos Aires. Ici, ils ont laissé les vielles grues maritime, Zurich n’est donc pas si innovant que ça…
dsc01890
Petite théorie sur la préparation d’un morceau de viande, lors du Festival de Parrillas (grillades) de Buenos Aires.
dsc01894
Les Parrillas, toute une religion ici! C’est comme à Paléo, mais sans les scènes…
dsc02020
Iguazú, la fameuse Garganta del Diablo (gorge du Diable). 80 mètres de hauteur, soit 4 de plus que la cathédrale de Saint-Nicolas à Fribourg.
dsc02039
Iguazú toujours…
dsc02055
Un drôle d’oiseau… Si quelqu’un le connaît..?
dsc02135
Le barrage d’Itaipu, long de plus de 7 km! En blanc, les 20 conduites forcées qui mènent aux turbines.
dsc02220
Montevideo, tango improvisé en pleine rue!
dsc02228
Montevideo toujours, concert guitare-accordéon-chant dans un bar bien sympathique…
dsc02277
Baleine franche australe dans le Golfo Nuevo au sud de la péninsule Valdés. Lieu de reproduction et de mise bas.
dsc02302
Au premier plan le petit, au second la maman. Il est bientôt tant de prendre le large!
dsc02457
Serge? Manchot de Magellan à la Punta Tombo.
dsc02479
C’est la saison des naissances. Les manchots font leur nid sous les buissons, pour se protéger des attaques aériennes.
dsc02511
Ils font assez nain de jardin, non? Et pourtant c’est pas du plastique!
dsc02524
Eléphants de mer hyperactifs, le mâle et une partie de son harem. Les femelles font en moyenne 500 kg et 2.50m contre 2’000 kg et 4m pour les mâles.
dsc02529
Quand on va trop près, le mâle rugit pour affirmer son autorité!

Un commentaire sur “Intermède touristique

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour à tous deux ! Moins exotique bien sûr, la performance du weekend : préparer la Saint-Nicolas pour la famille (tout le monde vous embrasse), la fêter et la ranger, avant d’enchaîner une belle marche avec Robin au Chänelpass, juste à temps pour voir le soleil se coucher sur les sommets ! Bonne route et merci pour ces reportages fascinants. Je vous embrasse. Barbara

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :