Itinéraire prévu 

Oh non! Ce ne fut pas une mince affaire de trouver L’Itinéraire Idéal. Ayant environ une année et demie à disposition, les possibilités de destinations étaient infinies… Ne pouvant nous décider entre l’Asie centrale et l’Amérique du Sud, nous commençâmes par démissionner… La date étant fixée nous devions à tout prix avancer dans nos réflexions. Finalement l’argument de la langue l’emporta et l’Amérique du Sud coiffa son concurrent au poteau. Le fait de devoir maîtriser l’espagnol (dans des variations certainement assez exotiques) nous fît quand même moins peur que d’apprendre le russe, le chinois et autres langues « sportives ». La Patagonie nous tenant spécialement à coeur et jouissant de conditions climatiques peu hospitalières 9 mois dans l’année constitua l’os principal dans le choix d’un itinéraire aussi direct qu’esthétique, la traversée des Andes du Nord au Sud ou l’inverse. Finalement notre bon sens repris le dessus et nous abandonnâmes nos idéaux pour nous intéresser aux données concrètes et climatologiques régissant dans les pays que nous désirions traverser, soit la direction principale des vents dominants et les saisons. Un point fixe fut trouvé: début décembre 2016 nous commencerons notre épopée à vélo de Puerto Montt en direction de Punta Arenas. La suite découla simplement de ce point de départ! Mais que faire d’août en décembre? La question se posa quelques semaines durant, voyant défiler les idées les plus folles. Ce sera la rencontre de deux hommes qui fera pencher la balance pour une variante « crescendo » par la France et le Maroc. J’entends par là, quitter nos familles et nos amis tout en douceur, prendre le vélo comme nous partirions en weekend, pour nous enfoncer toujours plus loin dans l’inconnu et l’aventure…

C’est ainsi que nous partirons le 20 août de Marly à destination de Sète. Nos Alpes bien-aimées nous accompagneront les premières semaines de Thonon-les-Bains aux confins des Alpes maritimes. De Sète un ferry nous mènera jusqu’à Tanger, d’où nous comptons découvrir le Maroc sous différentes facettes, tant à vélo qu’à pied en reliant Marrakech en cinq semaines. Le 20 octobre nous embarquerons pour Buenos Aires via Madrid.

L’itinéraire se résume à ce stade à une succession de villes et de régions que nous aimerions découvrir (à voir en images). Ce ne sont pour le moment que des directions auxquelles nous devrons trouver des routes et des moyens élégants de progresser. Nous nous réjouissons d’ores et déjà de ce travail quotidien.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :