No problemo!

Tanger (14.09.2016) – Fès (21.09.2016)

Après un long silence radio voilà enfin des nouvelles marocaines de ma part! Arrivés à Tanger le 14 septembre à bord d’un ferry italien offrant bien peu de services (fin de saison ?), nous prenons le temps de visiter cette ville aux multiples facettes, influencée au fil des siècles autant par l’Orient que par l’Occident.

Le lendemain place aux premiers coups de pédales, non sans une certaine émotion, nous faisons du vélo en Afrique! Les jours qui suivent sont bien remplis, vélo-visite de ville-dodo, avec dans l’ordre Ceuta, Tétouan et Chefchaouen. Puis place à la campagne et aux petites routes parfois salement raides, parfois entrecoupées de bouts de piste (mais pour le moment rien de bien méchant) pour 3 jours de balade jusqu’à Fès.

Les réactions des gens au bord de la route ne cessent de nous surprendre, souvent en bien, parfois un peu moins… Les enfants surtout sont une source intarissable de surprises. Ils y a ceux qui nous saluent avec un énorme sourire, ceux qui nous tapent dans la main en guise de bonjour, ceux qui nous courent après sur plusieurs hectomètres ou roulent avec nous avec leurs vélos, ceux plus timides qui n’osent à peine bouger ou nous regarder… Et sinon il y a aussi cette fillette de 7-8 ans qui court comme une folle (mais avec une belle foulée) devant nous (ça monte, on ne roule pas vite) en se retournant de temps à autre avec un regard affolé, jusqu’à ce qu’elle tombe sur un villageois qui lui explique que les touristes ne sont pas des monstres, tout en nous saluant chaleureusement… Ou celui au regard triste qui pousse son vélo roulant à même les jantes… Et enfin les plus voyous qui exigent de l’argent et qui nous insultent en arabe lorsque nous continuons notre chemin ou celui qui prit Sarah en cible avec un caillou… M’enfin ces derniers restent rares et se font bien vite remettre à l’ordre par les adultes! Les adultes justement, ils nous encouragent régulièrement, nous offrent parfois de l’eau ou des légumes!

L’autre jour, voulant poser notre tente dans un village, nous demandons aux indigènes sirotant leur café s’ils connaissaient un emplacement idoine. Deux d’entre eux nous emmènent vers le terrain de foot du village, nous assurant que nous pouvons nous poser là, « no problemo » ! Seulement voilà, c’était sans compter le zèle de la gendarmerie royale, qui avertie par une sorte d’agent local en shorts-sandales, débarque à la tombée de la nuit pour nous nous dire que nous n’étions pas en sécurité ici… Refusant d’abord de bouger, parce que fatigués de la chaude journée et surtout car nous ne voulons pas rouler de nuit, nous abdiquons face à leur fermeté (je n’avais pas envie de m’énerver avec les forces de l’ordre dès la première semaine, même si c’est arrivé le lendemain :-)) et aussi car ils restent courtois et entreprenant « on peut vous aider ». Du coup ils organisent un bus pour nos vélos et hop, nous voilà catapultés 5 km en arrière pour nous retrouver sur un terrain parsemé d’arbres et d’odeur d’urine, face à une station service (qui s’occupera de la pollution sonore et lumineuse durant toute la nuit) et à une mosquée qui mettra l’ambiance habituelle vers 3h du mat’ pour le premier des 5 appels à la prière… Ajoutez à cela quelques chiens sauvages qui se prennent les pattes dans les tendeurs de la tente, des ânes et autres poules qui rodent dans le coin et vous aurez une idée assez réaliste de notre nuit! Stratégie de bivouac à améliorer donc!!

Sinon aujourd’hui on s’est payé une journée de repos bien méritée à Fès. Demain nous mettons le cap plein sud pour attaquer le Moyen Atlas suivi directement de l’Atlas! Des gros dénivelés nous attendent, mais les paysages se chargeront certainement de compenser l’effort physique et avec l’altitude, la chaleur des gens devrait prendre le dessus sur la chaleur toute bête (29 degré Celsius à l’ombre, je ne vous parle pas des sensations en plein soleil avec la réflexion du goudron… ;-))

A bientôt pour de prochaines aventures!

Arthur | 21 septembre 2016 | Fès | Kilomètre 1’900 | Texte écrit en écoutant les albums de Led  Zeppelin II et III.

Fès là
Fès là-bas

Lac Al Wahda, 2ème plus grand lac artificiel d’Afrique

Chefchaouen
Tétouan
Tétouan
Ceuta
Tanger
Et hop, on photographie tous les véhicules qui embarquent sur le ferry! Vraiment les gens ne savent plus quoi inventer!

5 commentaires sur “No problemo!

Ajouter un commentaire

  1. Choisissez les lieux de bivouac en dehors de toute présence humaine si c’est possible. S’approcher des villages et de la civilisation ne vous met pas plus en sécurité, au contraire.
    Je vous souhaite bon courage et soyez ferme avec les gens récalcitrants.
    A bientôt

    J'aime

  2. Bonjour Sarah et Arthur,

    Profitant de la pause de midi avec Mané, (c’est lundi), nous sommes entrain de vous lire et découvrir ces magnifiques paysages que vous traverser. Nous pensons fort à vous.
    Des gros bisoux à tous les deux

    J'aime

  3. Adieu les amis!
    Génial les aventures que vous vivez, je vous envie!
    Bravo pour vos textes très bien écrits, et vos magnifiques photos,c’est passionnant à lire!
    La légende des photos Fès là et Fès là-bas m’ont fait beaucoup rire! Il ne manquait plus que Fès ici!
    Pour pinailler, le lac Al-Wahda est certes plus grand que celui de Neuchâtel mais il y a plus d’un lac artificiel africain plus grand : les lacs Volta, Kariba, Nasser, Cahora Bassa, Kossou, Kainji, Manantali…
    Je vous souhaite plein de sourires pour une bonne continuation et de la motivation pour quand c’est plus dur!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :